• Capoeira

     

    J'entame un cycle de Capoeira.

    Compléments théoriques :

    Source :

    Cycle Capoeira au collège

    Mémoire IUFM Noémie Guilhaume

    La roda : La Capoeira est caractérisée par sa « Roda ». L’ensemble des capoeiristes participant au jeu forme une ronde. Tous ont un rôle à tenir, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du cercle ainsi dessiné. A l’intérieur deux capoeiristes jouent. Ils ont à leur disposition tout le panel de leurs coups et des ruses qu’ils ont pu expérimenter. Ils doivent par dessus tout comprendre leur partenaire. La qualité de la prestation dépend de la relation qu’ils auront su créer avec leur partenaire. Ils sont le centre du spectacle de la Roda.

    A l’extérieur du cercle, la participation à la Roda est forte. Il y a les musiciens qui ouvrent et rythment le jeu. Les autres regardent les joueurs au centre de la Roda, et les encouragent en frappant des mains et en chantant. Entre l’intérieur et l’extérieur du cercle, nombreux sont les échanges. Si le jeu est bon, les chants et les claquements de mains vont se faire plus fort, la cadence de la musique va s’accélérer. Si l’ambiance est chaude, les joueurs vont chercher à en faire plus. Une synergie se crée entre le centre et l’extérieur de la Roda. De plus chacun peut, dès qu’il en a envie, entrer dans le cercle et remplacer un des deux joueurs pour se mesurer à l’autre.

    L’entrée et la sortie des capoeristes sont soumises à des règles. Chaque fois qu’il sort ou qu’il rentre du cercle, le capoeiriste doit faire ce que l’on appelle « le respect ». Celui qui entre s’interpose entre les deux joueurs présents et fait face à celui avec lequel il veut jouer. L’autre se retire. Le nouveau venu attend la décision de son adversaire de commencer le jeu. Ce dernier peut prendre le temps de reprendre son souffle avant de reprendre un jeu. Pour ceci, il marche le long du cercle, et l’autre fait de même. C’est celui qui vient de jouer qui décide de l’opportunité de reprendre le jeu. Au premier jeu de la Roda les deux capoeiristes font le respect puis se serrent les mains avant de se lancer sur l’aire de jeu en profitant de ce moment pour réaliser quelques figures acrobatiques.

     

    La ginga :  la ginga est le mouvement de base de la capoeira. Elle permet au capoeiriste d'être constamment en mouvement, le transformant en une cible très difficile à atteindre pour son adversaire. Elle est à la base de toutes réalisations offensives ou défensives: coups de pieds, esquives, feintes, ...etc.

    Capoeira

     

    On démarre pied droit devant et pied gauche derrière. Bras gauche devant la tête (afin de se protéger). Le pied gauche vient se placer parallèle au pied droit. Bras gauche toujours en protection. Le pied droit se place alors derrière et est suivi d'un inversement des bras. Le pied droit se replace vers l'avant, le mouvement reprend la figure initiale.

    Ce sera peut être plus simple en mouvement :

    De dos :

    Capoeira     

    De face : 

    Capoeira

    Source : wikipedia.

     

    Cette partie sera compléter au fur et à mesure des apprentissages.

    Séquence1 :

    La séance 1 a lieu en classe. Il s'agit de poser les bases historiques de la capoeira. Les séances ultérieures ont lieu au dojo de la ville avec un préalable théorique en classe.

     Capoeira

     

    Capoeira

     

     


  • Commentaires

    1
    Anaco
    Mercredi 19 Mars 2014 à 16:52

    Je n'arrive pas à passer au niveau 2 ou on explique que la jinga?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :